L'énergie et notre planète

L’activité humaine qui exploite les différentes énergies fossiles influe sur notre environnement. A tel point que face à l’augmentation de la consommation énergétique, les hommes continuent de surexploiter les écosystèmes et compromettent ainsi sa capacité de régénération. Aujourd’hui la consommation dépasse de 70 % les ressources disponibles.

 

Les gazs toxiques qui sont produits (dioxyde de carbone, le méthane, l’azote…) cause un réchauffement climatique. Cela engendre une augmentation du volume des océans, une menace de disparition des zones côtières ainsi qu’une raréfaction des surfaces de production agricoles.

 

Les énergies fossiles, au détriment des énergies renouvelables, sont d’excellents carburants. Le pétrole représente 39% de la consommation mondiale, le charbon 26% et le gaz 23%. Ces combustibles sont issus de la transformation de matières organiques contenues dans le sol et qui ne peuvent pas être reconstituées qu'à l'échelle des temps géologiques.

 

On assiste depuis les trente dernières années à une baisse de la consommation de pétrole alors que celle du gaz naturel augmente, pour représenter aujourd’hui près d’un tiers de la consommation mondiale des énergies.

 

Comme toutes les énergies fossiles, le gaz naturel engendre dans le cadre du processus de combustion une pollution de l’air avec des éléments tels que : le méthane (95%), de l’éthane, du propane, du butane et du pentane. Il est à noter que le méthane a un effet de serre 21 fois plus important que le CO2.

 

Il apparaît d’après plusieurs études scientifiques que les émissions polluantes de l'industrie gazière sont sous-estimées par les agences gouvernementales et d’autres facteurs de pollution sont largement sous-estimés. L’extraction du gaz en elle-même n’est pas sans risque sur l’environnement, puisqu’elle cause des dommages irréversibles avec les techniques de fracturation hydrauliques pour extraire le gaz des roches profondes. Il est également fréquent de trouver des fuites sur les réseaux de gazoducs et des différentes chaines de livraison alors qu’il serait possible techniquement de les limiter dans le secteur de l’industrie. Mais aussi, il est important de préciser que la technologie de l'installation, sa vétusté et son entretien est un facteur d’aggravement de la pollution.

 

Pour lutter contre cela, il y a eu une prise de conscience récente qui a permis la mise en place de différentes politiques pour limiter les effets de la pollution de notre environnement. Même si l’Accord de Paris sur le climat, conclu le 12 décembre 2015, présente un projet ambitieux, il semble difficile d'enrayer les effets des changements climatique.

 

 

Energie: des enjeux cruciaux

L'évolution du prix de l'énergie sur 50 ans

La pollution de l'air : quelles proportions mondiales ?

Existe-il des énergies encore inutilisées par l'Homme ?

Lire

L'énergie et notre planète

Lire

 

Submitting Form...

The server encountered an error.

Form received.

© 2017  - créé et rédigé par  energie-positive.com

Mentions Légales

Commentaires