Quel est son avenir ?

Certainement trop discrète dans le panel des énergies renouvelables, la géothermie gagne pourtant à être connue. Si elle ne représente qu'un peu plus de 1% de la production d'énergie en France, la géothermie offre un potentiel extrêmement important. Quel avenir pour la géothermie ?

 

De quoi parle-t-on ?

 

En matière de production d'énergie, la géothermie désigne l'exploitation des réservoirs de chaleur du sol terrestre. Ces calories totalement gratuites contenues dans certaines veines de roches ou dans des nappes d'eau souterraines sont utilisées pour le chauffage ou la production d'électricité. Une installation géothermique s'appuie sur l'installation d'un réseau horizontal de canalisation ou d'un puit vertical dans ces réservoirs de chaleurs naturels. Circulant en circuit fermé dans celui-ci, un liquide caloporteur capte ces calories souterraines pour les ramener en surface où elles sont utilisée au sein d'une installation individuelle ou un réseau urbain de chauffage. Lorsque la chaleur des réservoirs souterrains est suffisamment élevée et permet la production de vapeur, cette dernière est utilisée pour produire de l'électricité. Plus la géothermie est profonde plus le potentiel calorique est élevé mais plus les moyens pour l'exploiter sont importants et onéreux. Utilisée depuis l'Antiquité, l'énergie géothermique est inépuisable et sans conséquences sur l'environnement.

 

Etat des lieux

 

La France se situe dans les 20 premiers pays du monde en matière d'exploitation géothermique. L'Alsace, l'Aquitaine, le couloir rhodanien et l'Île-de-France sont tout particulièrement concernés de par la nature de leurs couches géologiques. Le bassin parisien avec ses 36 centrales géothermiques représente 40% de cette énergie verte en France. Toutes les études effectuées sur le territoire métropolitain comme dans certains départements et territoires d'outremer ont démontré que la France possède un potentiel géothermique très élevé. Son exploitation peu profonde, profonde ou très profonde n'en est aujourd'hui qu'à son balbutiement. Si le principe reste le même, les techniques se perfectionnent. Seuls ou associée à des systèmes biénergie, la géothermie s'impose de plus en plus dans le logement individuel ou collectif comme dans les locaux professionnels. Le développement des réseaux de chaleur s'appuyant tout ou en partie sur la géothermie permet offre chauffage et eau chaude sanitaire à des quartiers entiers voire à la totalité de petites et moyenne commune.

 

Et demain ?

 

Les objectifs fixés par le gouvernement dans le cadre de la politique de transition énergétique sont relativement ambitieux. D'ici 2020, la production d’énergie par la géothermie devrait être multipliée par 6 et pas moins de 2 millions de foyers devront être équipés en pompes à chaleur reliée à un réseau ou un puit de géothermie. Plusieurs grands projets de centrales de haute technologie sont actuellement en cours et devraient contribuer à géothermiser le mixe énergétique français : Cachan dans le Val-de-Marne, Vendenheim ou Rittershoffen dans la dans le Bas-Rhin pour n'en citer que quelques unes. Mieux dans les DOM-TOM, la nature volcanique de certaines îles permet d'envisager d'y produire jusqu'à 20 % des besoins en électricité de la population et de l'économie locale. S'appuyant sur des technologies de forage développées par l'industrie pétrolière des sociétés françaises comme Dalkia offrent un avenir très prometteur à la géothermie en France comme dans le monde. Un défi aux enjeux industriels bien sûr mais aussi environnementaux capitaux. Il s'agit ni plus ni moins que d'offrir aux générations futures un avenir énergétique après l'épuisement inéluctable du pétrole. Le potentiel géothermique participera indéniablement à la construction d'une civilisation s'appuyant enfin sur une développement durable !

 

 

Energie: des enjeux cruciaux

Pénurie des énergies fossiles : quelles conséquences ?

La transition énergétique, qu'est ce que c'est ?

Lire

L'utilisation actuelle de l'énergie géothermique

L'évolution du prix de l'énergie sur 50 ans

La pollution de l'air : quelles proportions mondiales ?

Existe-il des énergies encore inutilisées par l'Homme ?

 

Submitting Form...

The server encountered an error.

Form received.

© 2017  - créé et rédigé par  energie-positive.com

Mentions Légales

Commentaires