Quelle est l'utilisation actuelle de l'énergie éolienne

 

 

 

Considérée comme la plus propre des énergies renouvelables, l’énergie éolienne connaît un essor considérable, et ce marché n’en est encore qu’à ses prémices.

 

Pourquoi un tel engouement autour de l'énergie éolienne ?

 

Afin de lutter contre le changement climatique, la France doit réduire ses émissions de gaz à effet de serre. D’ici 2050, le pays s’est engagé à diviser par 4 ses émissions de GAS. Pour satisfaire les besoins énergétiques des Français, le gouvernement mise énormément sur l’usage des énergies renouvelables.

 

Etat de l'éolien à travers le monde et dans l'hexagone

 

Il tient tout d’abord de noter que ce sont la Chine et les États-Unis qui possèdent les plus grands parcs éoliens dans le monde. Vient ensuite l’Allemagne qui est considéré comme le leader européen de l’éolien. Néanmoins, si on rapporte les capacités éoliennes à la superficie et à la démographie d’un pays, c’est au Danemark que doit revenir la première place.

Pour ainsi dire, la France possède le second gisement éolien d’Europe si l’on considère la production terrestre et off-shore. En effet, le marché de l’éolien est une technologie fiable qui dispose d’un potentiel de développement encore très important en France. Chaque année, 1 GW éolien est raccordé au réseau électrique sur le territoire, et chaque éolienne est en mesure de produire l’équivalent de la consommation de 1500 foyers. Or, il a été admis qu’en France, une éolienne de 2 MW serait en mesure d’alimenter un millier de foyers en électricité, un marché très intéressant.

 

Une énergie en devenir

 

Un Américain consommerait en moyenne près de 13.000 kWh, alors qu’un Français n’en consommerait que 7382 kWh. Un natif du Bénin lui en consomme 94 kWh. Les besoins et les dépenses en énergie ne sont pas les mêmes pour chaque pays. À titre d’illustration, une éolienne de 2 MW installés en France est en mesure de produit 4 millions de kWh chaque année. D'après le facteur de charge du parc éolien français, ces 4 millions de kWh est suffisants pour un fonctionnement à plein régime de 6 heures par jour.

Les pays européens bénéficient-ils du même potentiel éolien ?

 

En fait, les pays européens ne bénéficient pas du même potentiel éolien, et cela, pour quelques bonnes raisons. En effet, l’énergie éolienne s’implante facilement dans les pays où le mix électrique repose essentiellement sur les énergies fossiles. Ce caractère variable est compensé par la disponibilité des centres à charbon ou à gaz, comme il en est le cas de l’Allemagne.

On ne peut pas en dire autant pour la France dont la production énergétique est dépendante des réacteurs nucléaires. En effet, les énergies qui proviennent de ces sources sont moins aisées à contrôler, c’est pour cela que l’implantation de l’énergie éolienne présente plus de contraintes.

 

 

L'éolien offshore

 

La technologie de l’éolienne offshore est prometteuse. Il nous suffit de contempler le Danemark et ses milliers d’éoliennes onshore. Certains pays ont du mal à créer de nouvelles implantations en raison de l’image négative que représente l’éolien. C’est dans cette optique que certains pays européens préfèrent se focaliser sur l’éolien flottant.

 

 

Energie: des enjeux cruciaux

Les questions liées au réchauffement climatique

Pénurie des énergies fossiles : quelles conséquences ?

La transition énergétique, qu'est ce que c'est ?

L'évolution du prix de l'énergie sur 50 ans

La pollution de l'air : quelles proportions mondiales ?

Existe-il des énergies encore inutilisées par l'Homme ?

Commentaires

Submitting Form...

The server encountered an error.

Form received.

© 2017  - créé et rédigé par  energie-positive.com